Javier Bardem

(c) Jorge Fuembuena, 2019

« Un minotaure à la force primitive, une gueule tombée du ciel, venue de l’Antiquité ». C’est en ces termes que le cinéaste Alejandro González Iñárritu décrit celui que le cinéma a ravi à une carrière de rugbyman ou bien de peintre, qu’il a un temps envisagées. Révélé par Bigas Luna dans Jambon, Jambon, bien au-delà de l’icône virile qu’il représente, Javier Bardem s’est patiemment construit une solide carrière à travers des rôles qui jouent sur toutes les gammes : aussi convainquant en poète cubain atteint du sida chez Julian Schnabel qu’en chômeur privé d’avenir mais ne cédant rien de sa dignité chez Fernando León de Aranoa, quand il n’incarne pas un tueur à gages aussi inquiétant qu’impavide chez les frères Coen, l’acteur se réinvente à chaque rôle. Ambassadeur de Greenpeace, il a également su mettre sa notoriété au service de causes sociales et environnementales, notamment en produisant plusieurs documentaires militants parmi lesquels Invisibles, projeté au Festival en 2008.

Invité d’honneur de la 29e édition en 2019, Javier Bardem est venu présenter dix des films qui ont jalonné son vaste parcours, depuis le Mariano Barroso de ses débuts péninsulaires (Éxtasis) jusqu’à ses succès sur le territoire américain avec Julian Schnabel (Avant la nuit), Iñárritu (Biutiful), les Frères Coen (No country for old men) ou encore Woody Allen (Vicky Cristina Barcelona), sans oublier ses affinités renouvelées avec les cinéastes espagnols tels que León de Aranoa (Les Lundis au soleil, Escobar), et Amenábar (Mar adentro). Cette riche sélection qu’il a lui-même opérée a pu témoigner de façon significative du large spectre de ses performances et de ses métamorphoses. Javier Bardem s’est également volontiers prêté à l’exercice festivalier de l’échange avec le public : l’acteur a ainsi donné une riche master class sur la scène du théâtre Graslin, animée par le co-directeur du Festival de San Sebastián José Luis Rebordinos. L’escale à Nantes de celui qui prit part en 2018 à une expédition sous-marine historique en Antarctique (Sanctuary d’Álvaro Longoria) aura à nouveau scellé sur les rives de la Loire l’un des moments festivaliers les plus emblématiques de ces trois dernières décennies.

Films projetés au Festival :

 

Everybody Knows (Todos lo saben) de Asghar Farhadi (2018) / 2019*

Loving Pablo (Escobar) de Fernando León de Aranoa (2017) / 2019*

Alacrán enamorado de Santiago Zannou (2013) / 2014

Skyfall de Sam Mendes (2012) / 2019*

Biutiful de Alejandro González Iñárritu (2010) / 2019*

Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen (2008) / 2019*

No Country for Old Men de Joel et Ethan Coen (2007) / 2019*

Mar adentro de Alejandro Amenábar (2004) / 2005-2006-2008-2019*   > Prix du Public & Mention spéciale du jury Jeune 2005   [Dossier pédagogique]

Los lunes al sol de Fernando León de Aranoa (2002) / 2003-2008-2016-2019*   > Prix Jules Verne & Prix du jury Jeune 2003   [Dossier pédagogique]

Before Night Falls de Julian Schnabel (2000) / 2019*

Entre las piernas de Manuel Gómez Pereira (1999) / 2000

Airbag de Juanma Bajo Ulloa (1997) / 2000-2018

Éxtasis de Mariano Barroso (1996) / 1998-2019*

Días contados de Imanol Uribe (1994) / 1994-2001-2006

Jamón, jamón de Bigas Luna (1991) / 1994-1995-1997-2002-2018

 

Titre (année de sortie) / Année de projection au Festival   * film présenté par l’invité

Personnalités en relation :

Pedro Almodóvar (réalisateur) | Féodor Aktine (acteur) | Carlos Bardem (co-scénariste, acteur) | Ramón Barea (acteur) | Juanma Bajo Ulloa (réalisateur) | Juan Diego (acteur) | Lola Dueñas (actrice) | Eduard Fernández (acteur) | Aida Folch (actrice) | Álex de la Iglesia (réalisateur) | Bárbara Lennie (actrice) | Fernando León de Aranoa (réalisateur) | Ángela Molina (actrice) | Marisa Paredes (actrice) | Rosa María Sardá (actrice) | Santiago Segura (acteur) | Miguel Ángel Silvestre (acteur) | Luis Tosar (acteur) | David Trueba (réalisateur) | Imanol Uribe (réalisateur) | Santiago Zannou (réalisateur)

Dans les archives du Festival :

2019, Masterclass

2019, Masterclass

2019, Entretien

Temps forts en images :

Pour en savoir plus :

Bibliographie sélective de l’invité

Los lunes al sol : Fernando León de Aranoa (réal), Luis Tosar, Aida Folch (acteurs)

Mar adentro : Carlos Núñez (musique), Javier Aguirresarobe (chef-opérateur), Lola Dueñas (actrice)

Vicky Cristina Barcelona : Javier Aguirresarobe (chef-opérateur)

Biutiful : Eduard Fernández (acteur)

Alacrán enamorado : Santiago Zannou (réal + co-scénariste), Carlos Bardem (co-scénariste + acteur), Miguel Ángel Silvestre (acteur), Fernando Franco (montage)

Loving Pablo : Fernando León de Aranoa (réal)

Everybody knows : Eduard Fernández, Bárbara Lennie, Ramón Barea (acteurs)

Jamón, jamón : Juan Diego (acteur), Teresa Font (montage)

Días contados : Imanol Uribe (réal), Javier Aguirresarobe (chef-opérateur), Teresa Font (montage)

Airbag : Juanma Bajo Ulloa (réal), Rosa María Sardá, Santiago Segura, David Trueba (acteurs)

Carne trémula : Ángela Molina (actrice)

Perdita Durango : Álex de la Iglesia (réal), Carlos Bardem, Santiago Segura (acteurs), David Trueba (co-scénariste), Teresa Font (montage)

Tacones lejanos : Marisa Paredes, Féodor Aktine (acteurs)

Entre las piernas : Juan Diego (acteur)