Dans Espace Presse

[Communiqué de Presse] Bilan de la 28e édition du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes

Communiqué de presse
Nantes, le 22 avril 2018

Bilan de la 28e édition : une fréquentation record

Inauguré le mercredi 28 mars, le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes s’est achevé le dimanche 8 avril sur la scène de l’opéra. Placée sous le signe des rires, cette 28e édition proposait aux festivaliers : 70 films (50 longs et 20 courts-métrages) pour la plupart inédits dans l’hexagone et en version originale sous-titrée (soit au total 130 projections), 25 rencontres (en salles, cosmo-rencontres, masterclass, tables-rondes, etc.) avec près de 80 invités (cinéastes, acteurs, journalistes, écrivains, historiens, illustrateurs, etc.), 2 expositions installées à Cosmopolis, à l’Espace Écureuil et au Musée Dobrée (« Enrique Jardiel Poncela : le rire intelligent » et « Itinerancia. Artistes de la Casa Velázquez »), un hommage à la réalisatrice Isabel Coixet, un concert du chanteur Cali à l’opéra. Avec une augmentation de 13,6 % du nombre de spectateurs par apport à 2017, les festivaliers ont une nouvelle fois témoigné leur attrait pour le cinéma et la culture espagnole.

Engouement des festivaliers pour les films en compétition

Les 5 films les plus vus cette année représentent à eux seuls plus de 35 % des entrées. Parmi eux, 3 concourraient en compétition officielle (Prix du Jury Jules Verne, Prix du Public et Prix du Jury Jeune). Il s’agit de Selfie de Víctor García León, Fe de etarras de Borja Cobeaga et L’auteur / El autor de Manuel Martín Cuenca. Ensemble ils représentent 23 % du nombre total des entrées de la 28e édition. Au sein de cette liste figure également L’olivier / El olivo (2015) de Icíar Bollaín et Gernika (2016) de Koldo Serra.

Une augmentation de 6,9 % pour le public scolaire

Cette année, les séances scolaires du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes au cinéma Katorza se sont déroulées sur près de 3 semaines (du 26 mars au 12 avril, contre 15 jours en 2017). Outre les projections (2 par matinée et par salle), collégiens et lycéens avaient la possibilité de compléter leur découverte du festival par une visite commentée des expositions.

Plus de 5.000 visiteurs à l’Espace Cosmopolis

Ces dernières ainsi que les rencontres avec les invités du festival (Santiago Alverú, Pablo Berger, Cali, Eduardo Casanova, Borja Cobega, Isabel Coixet, Meritxell Colell, Víctor García León, Elena Martín, Manuel Martín Cuenca, José Luis Rebordinos, Eneko Sagardoy, Ramón Salazar, Félix Viscarret, etc.) ont également connu un succès certain. Ils sont en effet plus de 5.000 festivaliers à s’être rendus à Cosmopolis.

Le festival se poursuit en région et au-delà

Les résultats définitifs de fréquentation de la 28e édition seront connus courant juin, à l’issue des séances décentralisées. Après Châteaubriant, Clisson, Le Mans, Saint-Étienne-de-Montluc, Saint-Herblain, Saint-Malo-de-Guersac, Sainte-Marie-sur-Mer ou encore Savenay, les amateurs de cinéma espagnol sont attendus à Rochefort (26 avril), Redon (27 avril), et Cholet (du 23 au 30 mai). Pour en savoir plus sur les séances décentralisées, rendez-vous sur la page Facebook du festival.

Et aussi :

-La 29e édition aura lieu du jeudi 28 mars au dimanche 7 avril 2019.
-Le palmarès de la 28e édition -> www.cinespagnol-nantes.com/le-palmares-2018.html
-Le Festival en images -> https://www.cinespagnol-nantes.com/en-images-2018/


À propos du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes

Organisé par l’association Loi 1901 Rencontres du Cinéma Espagnol de Nantes, le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes a été fondé en 1990 et a pour objectif de promouvoir le cinéma espagnol à travers des projections de films, mais également des rencontres avec des personnalités des milieux culturels espagnols et français (cinéastes, journalistes, écrivains, auteurs de bandes-dessinée, historiens, artistes, etc.), des expositions, des concerts, etc. Devenu rendez-vous incontournable de la cinématographie espagnole dans l’hexagone et de la vie culturelle nantaise, le festival a réuni en 2017 28.000 spectateurs (dont plus de 7.000 scolaires).

Télécharger le communiqué de presse

Derniers articles