Dans Edition 2018, Expositions 2018

Cette exposition, autour du regard personnel et pionnier de Jardiel Poncela, présente un panorama de son travail cinématographique.

enrique-jardial-poncela

Le cinéma a occupé une place importante dans sa vie créative. Son séjour à Hollywood et son travail comme scénariste lui ont permis de perfectionner sa technique de l’écriture théâtrale et de donner à ses comédies un style cinématographique très remarqué par la critique.

Parmi ses innovations cinématographiques, on distingue les Celuloides rancios (Vieux celluloïds), réalisés à Paris sur commande de la Fox, où il superpose dialogues et commentaires humoristiques sur de vieux films en noir et blanc, muets et obsolètes. On lui doit aussi le premier film en vers, Angelina ou l’honneur d’un brigadier, sorti à Hollywood en 1934.

Nous trouverons, dans cette exposition, certains des films les plus marquants de Jardiel Poncela, un condensé de ses préoccupations artistiques, ainsi que deux de ses Celuloides cómicos (Celluloïds comiques). Enfin, le corpus visuel s’achève sur le documentaire Invraisemblable Jardiel Poncela de la Télévision espagnole (RTVE).

Eva Lapuente et Sergio Muro
(Commissaires de l’exposition)

> Du mercredi 28 mars au dimanche 8 avril 2018,
Espaces Cosmopolis et Écureuil. Entrée libre
Vernissage : Jeudi 29 mars à 18h30

 

 

Derniers articles
Arekaa