Vivir es fácil con los ojos cerrados (2013)

Nous allons fêter cette année le trentième anniversaire du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes et cela nous a semblé une bonne occasion pour essayer de faire le point et évoquer le chemin parcouru depuis 1990.

Il était logique que les thématiques des deux premières éditions fussent, en quelque sorte, consacrées à un état des lieux : « Le cinéma espagnol des années 80 », puis « Cinéma espagnol, entre tradition et modernité ». La programmation s’est ensuite rapidement étoffée, et l’on est passé de 7 films en 1990, à 13 dès la deuxième année, puis 40 en 2005, pour le quinzième anniversaire, et 70 en 2019. Ce qui n’a pas changé, c’est le désir de promouvoir au mieux le cinéma espagnol, en accompagnant les projections de tables rondes, d’expositions et de rencontres avec des artistes espagnols et français.

Plusieurs prix ont été créés : le Prix Jules Verne, dès 1999, pour les films de fiction inédits en France. Il a toujours été accompagné du Prix du Public. Notre action auprès du public jeune nous a menés à créer, en 2003, un Prix du Jury Jeune puis, en 2005, celui du Court-Métrage. 2008 marque les débuts de la compétition Premiers Films, qui sera suivie en 2010 par celle des Documentaires. En 2019, est créé le Prix du Jury Scolaire pour récompenser le meilleur film sélectionné par les élèves du secondaire.

Soulignons que la visibilité des femmes réalisatrices a toujours été grande à Nantes. Le Prix Jules Verne a été remporté par Icíar Bollaín avec Flores de otro mundo (2000) et Ángeles González-Sinde, avec Una palabra tuya (2009). Le Prix du Public à nouveau par Iciar Bollain en 2004 (Te doy mis ojos) et en 2019 (Yuli) puis, par Isabel Coixet (La vida secreta de las palabras), en 2006, puis Helena Taberna (La buena nueva) en 2009. Chus Gutiérrez a reçu, également en 2009, le Prix du Jury Jeune pour Retorno a Hansala, alors que le prix Premiers Films a recompensé Irene Cardona pour Un novio para Yasmina, en 2009 et Celia Rico pour Viaje al cuarto de una madre, en 2019.

En 2001, la relation étroite entre Nantes et le Pays basque s’est traduite par l’ouverture d’une Fenêtre Basque, pour la diffusion non seulement des films des cinéastes basques confirmés (tels que Imanol Uribe, Montxo Armendáriz ou Álex de la Iglesia), mais aussi des courts-métrages de nouveaux talents, grâce au programme Kimuak (« Bourgeons ») financé par le Gouvernement basque.

Le Festival a vu passer bon nombre de figures marquantes du cinéma espagnol aussi bien réalisateurs (Carlos Saura, Fernando Trueba, Imanol Uribe, Mario Camus, Montxo Armendáriz, David Trueba, Enrique Urbizu, Pedro Olea, Fernando León de Aranoa, Isabel Coixet…) qu’acteurs (Marisa Paredes, Ángela Molina, Maribel Verdú, Ana Belén, María Barranco, Javier Cámara, Elena Anaya, Rossy de Palma, Luis Tosar, Javier Bardem…).

Ils sont impressionnés par la nouvelle passion nantaise pour le cinéma de leur pays et l’efficacité des nombreux bénévoles qui s’investissent, A cambio de nada (Sans contrepartie) pour reprendre le titre d’un très beau premier film de Daniel Guzmán, primé en 2016.

Emmanuel Larraz

Livre « 30 ans de cinéma espagnol à Nantes »

À l’occasion de son trentième anniversaire, le Festival a souhaité partager avec son public trente années de cinéma espagnol à Nantes par la publication d’un ouvrage richement documenté.

À travers les visages et les mots de ceux par lesquels le Festival a écrit son histoire, ce livre propose une large rétrospective de ce que furent son parcours et ses temps forts. Des témoignages inédits et une galerie de portraits irrévérencieuse des plus importantes figures du cinéma espagnol photographiées à Nantes par Jorge Fuembuena accompagnent cette traversée foisonnante.

Pour prolonger cette publication, le site internet du Festival présente une sélection d’archives (textes, photographies et vidéos inédites issues de son fonds d’archives) qui permettent de retracer de façon thématique et chronologique ses trente éditions.

Sortie du livre le 15 avril

Livre "30 ans de Cinéma espagnol à Nantes"
Livre "30 ans de Cinéma espagnol à Nantes"

Points de vente

Archives interactives

Découvrez nos archives en ligne avec des photographies et des documents inédits, ainsi que plusieurs heures d’archives vidéographiques sur les invités et les thèmes qui ont fait le Festival.
> À venir

Rencontres en ligne

  • « 30 ans de cinéma espagnol à Nantes »
    avec les trois co-directeurs du Festival
    Dimanche 28 mars, 18h
  • Avec David Trueba
    autour du film « Vivir es fácil con los ojos cerrados »
    Mercredi 31 mars, 16h