Dans A ne pas manquer, Edition 2022

Le jeudi 10 mars à 20h, le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes aura le plaisir d’accueillir l’Ensemble Utopik et le Macadam Ensemble au Théâtre Graslin pour un ciné-concert exceptionnel en hommage au duo franco-espagnol Ohana-de Pablo.

Le Festival de Cinéma Espagnol de Nantes rend hommage à deux personnalités importantes de la musique au 20e siècle : le Français Maurice Ohana (1913-1992) et l’Espagnol Luis de Pablo disparu le 10 octobre dernier à l’âge de 91 ans. L’occasion de découvrir leur apport original au cinéma à l’aube des années 1960 avec la projection de deux courts-métrages oubliés.

L’un, de parents andalous, était né au Maroc, mais passa sa jeunesse au Pays basque, côté français, pendant que l’autre, son cadet de 17 ans, vivait sa petite enfance du côté espagnol. Très tôt citoyen du monde, avant de se fixer définitivement à Paris, Maurice Ohana construisit son langage dans un retour à toutes ses racines, réelles ou choisies : monodiques, médiévales, mais aussi berbères et surtout espagnoles, avec des incursions dans le jazz et en Amérique latine. Luis de Pablo, lui, connut « la difficile, la pauvre vie sous Franco ». Il avait pu découvrir subrepticement les grands compositeurs modernes de son temps, notamment grâce à Robert Ohana, le frère de Maurice, et mit toute son énergie à les faire connaître en Espagne où il créa le premier ensemble de musique contemporaine et le premier studio de musique électroacoustique. Pour lui, en dépit de cet activisme, le salut et l’inspiration étaient ailleurs, pas dans son pays. Il ne s’en éloigna pourtant jamais longtemps. Compagnon des avant-gardistes des années 1960, il se forgea un langage personnel, novateur, marqué par son extrême et universelle culture (il parlait couramment plusieurs langues), qui connut un ultime épanouissement avec ses opéras, à partir de 1982, dans une fusion renouvelée avec sa langue maternelle. Son ultime œuvre lyrique, El abrecartas, va être créée au Teatro Real de Madrid le 16 février prochain.

Extrait vidéo du court
Playa insólita (1962)

Une création Angers Nantes Opéra

 

Programme

Les courts-métrages:

  • Playa insólita (1962)
    Film de Javier Aguirre, accompagné d’une composition musicale de Luis de Pablo, interprétée par l’Ensemble Utopik
  • Les Dents du singe (1960)
    Film de René Laloux, accompagné d’une composition musicale de Maurice Ohana, interprétée par l’Ensemble Utopik

Les pièces musicales :

  • Dibujos (1979) de Luis de Pablo, interprété par l’Ensemble Utopik
  • Swan Song (1988) de Maurice Ohana, interprété par le Macadam Ensemble
  • Tombeau de Louize Labé (1990) de Maurice Ohana, interprété par le Macadam Ensemble
Derniers articles
Loop (2021)