Dans Edition 2006, Invité.e.s 2006
L'acteur en compagnie des codirecteurs du Festival, 2006 - Javier Cámara

Invité de ce 16e Festival du Cinéma Espagnol de Nantes, le réalisateur espagnol était à Nantes du 23 au 25 mars.

JAVIER CÁMARA : PORTRAIT

Certains visages du cinéma espagnol nous sont de plus en plus familiers et Javier Cámara en fait partie. Difficile de ne pas lui consacrer un portrait alors que deux de ses films, sortis en 2005, figurent dans la sélection officielle de cette édition : Mauvaises passes de Martín Cuenca et La vie secrète des mots de Isabel Coixet.

Cet acteur de La Rioja arrive à Madrid en 1990 et débute sa carrière théâtrale à l’École d’Art Dramatique. Après avoir fait ses premiers pas au cinéma dans le film de Fernando Colomo, Mi-fugue mi-raisin (1994), il gagnera sa popularité en jouant dans les séries télévisées et surtout dans les deux comédies de Santiago Segura, Torrente 1 (1998) et Torrente 2 (2000). Changement complet de registre avec le film de Julio Medem, Lucie et le sexe (2001) qui lui ouvre de nouveaux horizons. En 2002 son rôle d’infirmier dans le film de Pedro Almodóvar, Parle avec elle lui vaudra une reconnaissance internationale. Il tiendra le rôle principal du film de Pablo Berger, Torremolinos 73 (2003) et tournera, à nouveau, dans le dernier Almodóvar, La mauvaise éducation (2004). Il restera fidèle, cependant, à ses premières amours et jouera au théâtre Como en las mejores familias (2003), adaptation de la pièce écrite par Agnès Jaoui et Jean-Pierre Baccri, Un air de famille.

Javier Cámara franchit un à un les paliers de la célébrité et ne craint pas les défis. Dans La vie secrète des mots, il a tourné, en anglais, aux côtés de Tim Robbins et en 2006 il sera à l’affiche, en compagnie de Viggo Mortensen, de l’un des plus gros budgets du cinéma espagnol, Alatriste de Agustín Díaz Yanes. Lorsque qu’un visage familier devient un visage connu…

 

José Márquez

3 films projetés

Obaba (2005)PRINCESAS