Dans Cycle 2022 - Goya, Edition 2022
Goya 3 de mayo (2021)

Goya. 3 de mayo

de Carlos Saura
avec Álvaro de Paz, Eulàlia Ramon

Synopsis

Reconstitution fidèle en images réelles du célèbre tableau de Goya. Pour arriver à cette image iconique finale, Saura propose au spectateur un voyage en immersion dans l’horreur de la guerre à travers les images brutales peintes par Goya dans sa collection de gravures intitulée Les désastres de la guerre.

Filmé en studio, ce court-métrage théâtral offre un travail de photographie remarquable et une utilisation du clair-obscur directement inspiré par les peintures de Goya.

Section Projection spéciale au Tallinn Black Nights Film Festival

Première française

SÉANCES

Cinéma Le Hublot, Le Croisic
Vendredi 10 décembre, à 21h

*Le film est en VOST fr

À NE PAS MANQUER

  • Cine-Gourmand au Cinéma Le Hublot

avec l’équipe du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes
Vendredi 10 décembre – à partir de 18h
Réservations jusqu’au 8 décembre

de Pedro Almodóvar

avec Penélope Cruz, Aitana Sánchez-Gijón, Milena Smit, Rossy de Palma

À NE PAS MANQUER

  • Rencontre Katorza

avec León Siminiani (réalisateur) et Ainhoa Ramírez (protagoniste)
Samedi 30 mars – 17h50

Invités présents du 29 au 31 mars

SÉANCES

Texte justifié en bas à droite doctrinis fuisset instructior est enim, quod tibi ita videri necesse est, non satis politus iis artibus, quas qui tenent, eruditi appellantur aut ne deterruisset alios a studiis. quamquam te quidem video minime esse deterritum.

* Les projections ont lieu au Cinéma Katorza. Tous les films sont en version originale, sous-titrés en français.

Informations billetterie disponibles ICI

Fiche technique

  • Pays : Espagne
  • Année : 2022
  • Genre : Court-métrage
  • Durée : 14 min
  • Réalisation : Carlos Saura
  • Scénario : Carlos Saura
  • Photographie : Sergio de Uña
  • Musique : Alfonso G. Aguilar
  • Interprétation : Álvaro de Paz, Eulàlia Ramon
  • Production : Urresti Producciones, A Contracorriente Films
Derniers articles
Kimuak 2021 Azaletik AzaleraLos santos inocentes (1984)