Isabelcoixeta

 

REGARDER L'AUTRE

Avec les trois Goya de l’Académie du cinéma, reçus en février pour The Bookshop / La librairie, Isabel Coixet est devenue la réalisatrice espagnole la plus récompensée en Espagne tout en étant la plus reconnue internationalement. C’est avec son deuxième film de fiction, Cosas que nunca te dije / Des choses que je ne t’ai jamais dites qu’elle conquiert public et critique en 1996. Comédie fraîche et désabusée où ses protagonistes tentent de comprendre avec humour leurs propres sentiments, ce film tourné aux Etats-Unis, à la façon du cinéma indépendant, apporte une nouvelle tonalité dans la production espagnole. Avec La vida secreta de las palabras / La vie secrète des mots, Coixet propose les attachants portraits d’un homme et d’une femme blessés, qui vont apprendre à se connaître et à se découvrir pour surmonter ensemble les traumatismes du passé. La réalisatrice sait dépeindre avec délicatesse la solitude des êtres et nous donne accès à leur intériorité, transformant le silence des personnages en langage visuel et sensible.

Mapa de los sonidos de Tokio / Carte des sons de Tokyo marque un tournant dans sa filmographie puisqu’elle aborde de façon très personnelle le thriller en détournant ses codes. Ainsi, elle met en scène le ballet amoureux et sensuel de l’homme-cible et de la tueuse, avant de conclure par une fin insolite. Si Coixet aime écrire des histoires et en faire des images, elle a aussi, à diverses reprises, voulu témoigner de la violence du monde, de l’injustice qui sourde dans des documentaires engagés qui donnent la parole aux exclus, aux persécutés. Cette pratique du documentaire l’a amenée à se lancer un défi tout en manifestant son amour pour les autres, en particulier ses compatriotes. Ainsi elle a proposé aux Espagnols de lui envoyer quelques minutes d’une journée (le 24 octobre 2015), et a sélectionné une partie de ces moments pour réaliser le montage de Spain in a day / L'Espagne en un jour, un documentaire émouvant où se mêlent joies et peines. Son dernier film de fiction (La librairie), fervent plaidoyer en faveur de la littérature, construit son récit, à nouveau, autour d’une figure de femme décidée, modèle féminin pour les spectatrices et alter-ego de Coixet en tant que cinéaste menant contre vents-et-marées ses projets.

Présente du 30 mars au 2 avril



À VOIR

v-chose-que-je-nai-jamais-dites

 

v-laviesecretedesmots

 

v-mapastokyo

 

v-spaininday

 

v the-bookshop



RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER

isabelcoixetpetite  MASTERCLASS 

  SAMEDI 7 AVRIL / 18h30 / ESPACE COSMOPOLIS
  Isabel Coixet
  Réalisatrice de The Bookshop, Cartes des sons de Tokyo, La vie secrète des mots...