La 71e édition du Festival de Cannes aura lieu du mardi 8 au samedi 19 mai 2018

Évènement cinématographique de référence dans le monde, le Festival de Cannes a pour objet, depuis ses origines, de mettre en valeur des œuvres cinématographiques du monde entier, et l’Espagne n’est pas une exception...

Cette année la cinématographie espagnole est représentée par :

Un día más con vida (Another day of life) de Raúl de la Fuente et Damian Nenow, en séance spéciale 

undiamasconvida

Raúl de la Fuente, réalisateur et scénariste espagnol, a parcouru le monde entier à la recherche d’histoires. Il écrit et réalise majoritairement des documentaires et des court-métrages mais travaille également pour la télévision. En 2016, son film Minerita, qui retrace la vie des femmes travaillant dans les mines au Bolivie, reçoit une nomination pour l’Oscar de Meilleur court-métrage documentaire après avoir remporté le Goya 2014 dans la même catégorie. Son premier long-métrage, Nömadak Tx, sorti en 2006 et présenté à Nantes en avant-première en 2007, est devenu, avec 17 prix, le documentaire espagnol le plus primé de cette année-là.

Son dernier long-métrage d’animation, Un día más con vida, coréalisé avec le polonais Damian Nenow, qui suit, à la façon d’un documentaire, le travail du journaliste polonais Ryszard Kapuscinski, célèbre pour ses reportages réalisés au cœur de l’Afrique, sera présenté à Cannes en séance spéciale hors compétition.

El Ángel de Luis Ortega dans "Un Certain Regard"

elangle

Produit par les frères Almodóvar (El Deseo), ce film nous rappelant Relatos Salvajes et El Clan (présentés à Nantes en 2015 et 2016, respectivement), est inspiré de la vie de Carlos Robledo Puch, le tueur en série le plus célèbre de l’histoire en Argentine. Distribué par UGC, le film sortira en France prochainement.  

Todos lo saben de Asghat Farhadi, le film d'ouverture à Cannes en langue espagnole

todoslosaben

Penélope Cruz, Javier Bardem y Ricardo Darín jouent le rôle principale dans le film d’ouverture Todos lo saben du réalisateur iranien Asghar Farhadi. Todos lo saben raconte l’histoire de Laura (Penélope Cruz), qui après avoir vécu longtemps à Buenos Aires, revient en Espagne pour le mariage de sa sœur. Une réunion de famille qui ne se passera pas comme prévu...

Ce sera la première fois, depuis La mala educación de Pedro Almodóvar en 2004, qu’un film tourné en langue espagnole ouvrira le Festival de Cannes.

El hombre que mató a don Quijote (L’homme qui tua Don Quichotte) de Terry Gilliam, film de clôture

don quijote

Inspiré librement de l’œuvre de Cervantes, ce long-métrage filmé en Espagne, sera projeté lors de la cérémonie de clôture au Festival de Cannes. Un projet qui, après presque deux décennies, a finalement été mené à bout. On pourra y voir deux des acteurs espagnols les plus connus internationalement : Rossy de Palma (venue à Nantes l’année dernière) et Sergi López. Le film sortira en France le 19 mai 2018, le jour même de la clôture de Cannes.

Benicio del Toro, président du Jury "Un Certain Regard" 

 a perfect day

Né à Porto Rico, Benicio del Toro est un acteur devenu célèbre dans le monde entier grâce à ses interprétations inoubliables. Récompensé à plusieurs reprises dans des nombreux festivals, Benicio del Toro est « un acteur sans frontières »

Il a notamment joué dans le film A perfect day, un jour comme un autre de Fernando León de Aranoa, qui est venu le présenter à Nantes en 2016 et dont le dernier long-métrage Escobar, est encore à l’affiche en salles françaises.