COSTA GAVRAS

 

 

LE CINÉASTE COSTA-GAVRAS
DE RETOUR À NANTES
7-8 DÉCEMBRE 2016

 

La Fnac de Nantes a l’immense plaisir de recevoir le cinéaste Costa-Gavras, et son épouse Michèle Ray-Gavras, à l'occasion de la sortie de Costa-Gavras, L'intégrale vol.1 1965-1983 (par Arte Editions), coffret dans lequel le cinéaste engagé a choisi de réunir pour la première fois les neuf premiers films de sa carrière, neuf films mythiques qui ont marqué l’histoire du cinéma.

 

Dans les années 70, Costa Gavras sera la figure de proue du cinéma politique, n'hésitant pas à aborder des sujets d'actualité brûlants, souvent à travers le récit de destins individuels, et soulignant également la nécessité pour les individus de se dresser contre une société qui les opprime et les dégrade.

En 2013, le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes avait donné carte blanche à Costa-Gavras, ami et collaborateur de Jorge Semprún. Le cinéaste revient à Nantes les 7 et 8 décembre 2016, rendez-vous à ne surtout pas manquer !

En partenariat avec la Faculté des Langues et Cultures Étrangères de l’Université de Nantes, le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes et le Katorza, trois temps événementiels, ouverts à tous, sont programmés :

- Le mercredi 7 décembre, à 17h30, au Cinéma Katorza (entrée gratuite) : Rencontre Fnac « Retour sur le parcours de Costa-Gavras à travers ses 9 premiers films »
En présence du cinéaste Costa-Gavras, Emmanuel Larraz, historien du cinéma (Université de Dijon), Pilar Martínez-Vasseur et José Márquez, co-directeurs du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes

- Le mercredi 7 décembre, à 19h, au Cinéma Katorza (entrée payante) : projection EXCEPTIONNELLE du film MISSING (Porté disparu), en présence du réalisateur. Dédicace de Costa-Gavras à l’issue de la projection. 
>> Billets en vente dès le lundi 28 novembre (8.50€ tarif normal + tarifs réduits de la salle - accédez ici à la page tarifs du Katorza + 6.50€ sur présentation de la carte abonnement Fnac en caisse uniquement) 

 

- Le jeudi 8 décembre de 9h à 11h à l’Université de Nantes (entrée gratuite) : Rencontre Masterclass Costa-Gavras
3 films : Z (1969), L’aveu (1970), Etat de siège (1973)
3 thématiques : L’Etat de Droit – (Le/La) PolitiqueLa justice
>> à la Faculté des Langues et Cultures Étrangères de Nantes, amphi 410.

 

Costa Gavras, réalisateur

Le Capital (2012)
Eden à l'Ouest (2008)
Le Couperet (2005)
Amen (2002)
Mad City (1997)
À propos de Nice, la suite (1995)
Lumière et compagnie (1995)
La Petite Apocalypse (1992)
Contre l'oubli (1991)
Pour Kim Song-Man (court-métrage) (1991)
Music Box (1989)
La Main droite du diable (1988)
Conseil de famille (1986)
Hanna K. (1983)
Missing (Porté disparu) (1982)
Clair de femme (1979)
Section spéciale (1974)
Etat de siège (1973)
L’aveu (1970)
Z (1969)
Un homme de trop (1966)
Compartiment tueurs (1965)
Les Rates (court-métrage) (1958)

Avec
 Logo Fnac - Costa-Gavras  FAC-LCE-Costa-Gavras  Katorza-Costa-Gavras

 


À l'occasion de la sortie du premier volume Costa-Gavras, L'intégrale 1965-1983 en DVD par Arte Éditions, Télérama a demandé à Costa-Gavras de commenter les extraits de sept de ces films, entre leçon de mise en scène et souvenirs de tournage :

- Compartiment tueurs (1965) : “Ici, c’est le mouvement permanent”
Un homme de trop (1967) : “Un peu d’humour dans les scènes à forte tension”
Z (1969) : “Je voulais montrer la stupidité de ces militaires”
L’Aveu (1970) : “Le film a aidé Yves Montand à se libérer de son amitié avec le PC”
Etat de siège (1972) : “Salvador Allende n'a pas pu voir le film, Pinochet a fait son coup d'Etat”
Section spéciale (1975) : “On m'a reproché d'avoir engagé tous les cabots du cinéma”
Missing (1982) : “Il fallait suggérer sans montrer des choses épouvantables”

Costa-Gavras était l'invité de Patrick Cohen sur France Inter le vendredi 25 novembre 2016. Pour écouter l'émission, cliquez ICI