BARRIO-


Le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes, en partenariat avec le Département d’Études Hispaniques de l'Université de Nantes, organise une Journée d'étude autour du film Barrio de Fernando León de Aranoa (1998), le samedi 6 décembre 2014 de 9h30 à 15h00
au Cinématographe - Nantes.


barrio-trailer
Voir la bande-annonce

 

Synopsis : Si pour certains l’été rime avec la plage, pour bien d’autres, il s’écrase avec le soleil sur les murs gris de la banlieue madrilène. Ce juillet urbain est celui de Rai, Javi et Manu. Trois jeunes adolescents qui s’ennuient, s’amusent et rêvent entres ces murs, avec en toile de fond une amitié plus forte que tous les châteaux de sable. Par le réalisateur de Les lundis au soleil, Princesas et Amador.

 

Programme :

9h30-10h30 : Conférence "Barrio de Fernando León de Aranoa, lecture historique d'un Madrid à la dérive"
par Florence Belmonte, enseignant-chercheur en civilisation de l’Espagne contemporaine à l’Université Paul-Valéry-Montpellier III

10h30-12h05 : Projection du film
Barrio de Fernando León de Aranoa

13h30-14h30 : Analyse filmique d'une séquence
par Gérard Cornu, enseignant-chercheur en sciences de la communication à l'Université de Nantes

14h30-15h00 : Débat 


Conférences : entrée libre dans la limite des places disponibles
Projection : 3 € pour tous le samedi

Cinématographe
12 bis Rue des Carmélites
44000 Nantes
www.lecinematographe.com


 Fernando León de Aranoa

F-Leon-de-AranoaNé à Madrid en 1968, Fernando León de Aranoa est diplômé en Sciences de l’Image à l'Université de Madrid. Il débute en tant que scénariste pour la télévision. En 1996, Elías Querejeta produit son premier long-métrage, Familia (Goya du Meilleur Jeune réalisateur). Ses fictions suivantes Barrio (1998), Los lunes al sol (2002) et Princesas (2005), sont également récompensées par l’Académie des Goya. En tant que documentariste, il réalise Caminantes (2001), et participe au projet collectif Invisibles (2007), présenté au Festival du Cinéma Espagnol de Nantes en 2008. Il écrit également des scénarios pour d’autres réalisateurs (Insomnio, Chus Gutiérrez, 1997 ; Fausto 5.0, Álex Ollé, 2001) et publie des récits (Contra la hipermetropía, 2010). Il vient de terminer son dernier long-métrage A perfect day inspiré du roman 'Dejarse Llover' de Paula Farias, ex-présidente de Médecins sans frontière. En pleine zone de conflit au Kosovo, le film met en scène Benicio del Toro, Tim Robbins et Mélanie Thierry. En salles en Espagne courant 2015.



« Fernando León de Aranoa a fait le pari délicat de raconter "ce qui ne compte pas" : le quotidien et son lot de soucis, dérisoires vus de l’extérieur mais dramatiques pour celui qui les vit… Il offre surtout une visibilité et une dignité à "ceux qui ne comptent pas" dans nos sociétés (adolescents, chômeurs, prostituées, etc.) »
www.cinespagne.com